poudreux

poudreux

Coupe de l'Eure 2014

Samedi dernier, journée au stand de Claville pour la coupe de l'Eure. Je m'étais inscrit pour 3 disciplines dont deux "pour tirer" et une où je voulais faire du point.

 

Au Kuchenreuter à 25m, vu que je n'avais pas touché à l'arme depuis plusieurs mois, je ne m'attendais pas à des miracles. Quoique, parfois, après une longue période d'arrêt, je me suis surpris à faire de très jolis scores... Mais bon, là ce fut sans surprise avec un 87/100 pas déshonnorant mais pas extraordinaire non plus.

 

photo 1.JPG

Puis ce fut le tour de mon Mortimer à silex de faire parler la poudre, à 100m. J'adore cette arme bien que je ne la maîtrise pas encore vraiment. Le départ du coup est magique: on sent une petite impulsion au creux de l'épaule, puis le souffle de la charge à travers le canon, sans secousse. Je me rappelle que la première fois où j'ai tiré avec j'ai cru avoir oublié de mettre une balle, tellement le recul était léger. Quelques temps plus tard j'ai contrôlé avec un CHRONY (cinémomètre) la vitesse de sortie: plus de 400m/s ! Pour une balle de calibre .54 c'est étonnant d'avoir cette sensation combinée à une telle vitesse.

Mon chargement est des plus simples, selon mon éternelle philosophie de la complexité progressive: une charge de poudre suisse N°2, puis la balle calepinée direct en contact. A 50m en appui ça donne du "touche-touche" au niveau des impacts. A 100m et sans appui (tir couché), ça se gâte, non pas à cause du chargement mais par mon défaut de maîtrise du départ du coup. La platine est d'une douceur à faire pâlir d'envie bien des armes modernes mais il faut ensuite bien régler son silex et gérer la tenue de l'arme durant l'allumage du bassinet.

Pour vous faire une idée, voici un instantané de l'allumage du bassinet...la flamme résultante est à moins de 20cm du visage et il ne faut surtout pas bouger...

allumage mortimer 1.jpg

Habituellement j'ai du mal à mettre toutes mes balles dans la cible, avec malgré tout quelques coups très bien placés. En fait ceux qui correspondent à de "bons" départ sont dans le noir (zone 7-8-9-10) et les autres sont un peu n'importe où, voire en-dehors de la cible.

Sans grande surprise donc, j'arrive à 47/100 mais en ayant eu le temps de ne tirer que 11 coups sur les 13, faute de temps (30mn pour tout tirer et j'ai eu un souci de silex à changer).

 

Enfin au Whitworth, la série a plutôt bien commencé avec un magnifique 10 dès le 1er coup qui donne confiance. La première cible a reçu 6 coups, la 2e 7, donc bien les 13 au total mais la 2e série ne voulait pas rentrer dans le 10...beaucoup de 9 donc, qui tournaient autour du 10 sans vouloir le toucher. Mes sensations étaient plutôt bonnes mais pas totalement, le résultat n'est donc pas surprenant: 91/100.

 

coupe eure 2014 2.JPG

 

 

coupe eure 2014 1.JPG

 

Au final de cette compétition, une médaille d'argent au Maximilien (silex) sans grand mérite vu qu'il n'y avait que 3 ou 4 compétiteurs et une médaille d'or au Whitworth qui si elle est jolie, n'est pas glorieuse car c'est un peu un coup de chance que personne n'ait fait mieux.



07/04/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres