poudreux

poudreux

En finir avec les traces d'eau au nettoyage

Après la séance de tir, viendra l'inévitable séance de nettoyage pour votre arme à poudre noire. Je ne reviendrai ici pas sur la nécessité de réaliser cette opération le plus rapidement possible après votre passage au stand, il est plutôt ici question de technique de nettoyage et d'une ou deux astuces qui pourraient vous éviter bien des déboires.

 

A l'école du nettoyage, deux clans s'affrontent:

  • Les partisans du nettoyage sans eau, uniquement avec des solvants organiques. L'avantage étant l'absence de risque d'oxydation et une efficacité supérieure. Les inconvénients étant de risquer d'abîmer certains traitements de l'arme (vernis notamment) si le solvant est mal choisi, l'odeur et le risque pour la santé (pas top de respirer des vapeurs de solvants organiques).
  • Les partisans du nettoyage à l'eau, avec quelques additifs comme le savon, le bicarbonate de soude, le vinaigre. L'avantage étant une nocivité moindre et un coût réduit mais au prix d'une efficacité moins "immédiate" et un risque d'oxydation des pièces en métal.

Si vous choisissez le nettoyage à base d'eau, qui peut s'avérer très efficace lorsque l'on a les bonnes recettes et la bonne technique pour l'utiliser, il vous reste la question de l'oxydation, sous forme de rouille à l'intérieur du canon et dans les zones où l'humidité risque de stagner (platine par exemple).

 

Lorsque vous aurez nettoyé votre arme démontée (sauf dans les cas où le démontage est trop fastidieux ou nuisible à la précision ultérieure), la première astuce pour les armes de poing consiste à régler votre four (pas celui à micro-ondes hein !) sur une température inférieure à 60°C, puis à y placer deux ou trois feuilles d'essuie-tout elles-mêmes posées sur une plaque de cuisson, avec vos pièces par dessus. Vous laissez ainsi 15 mn et vous ressortez vos pièces que vous huilez et graissez immédiatement. A noter qu'il convient d'éliminer le plus possible l'eau au départ en procédant à un bon essuyage ou en utilisant la 2e astuce ci-dessous.

En complément de cette première astuce et pour les armes qui ne rentreraient pas dans votre four, vous pouvez utiliser une soufflette de compresseur à air pour chasser l'eau. N'hésitez pas à souffler avec directement dans les orifices tels que celui de montage de la cheminée ou la lumière des armes à silex. Alternez alors un essuyage (pour enlever l'eau chassée) et un soufflage pour obtenir un bon résultat. Le compresseur nécessaire à cette opération s'achète à moins de 50 euros (un petit modèle de moins de 20L fera très bien l'affaire) dans tout bon magasin de bricolage ou sur Internet et vous rendra service pour bien d'autres choses.

 

Allez, y'a plus qu'à comme on dit !



28/08/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres